La situation est de plus en plus inquiétante à l’Espace Test ….

Nous savons désormais qu’aucun des 4 jeunes maraichers ne pourra rester sur le site l’an prochain, et ce malgré les promesses faites par Messieurs Espie et Schieven lors d’une réunion entre eux et nous 4 (réunion dont les échanges ont été enregistrés).

Non seulement nous n’avons plus aucun contact direct avec l’exécutif de la SCIC mais en plus les conditions de travail se dégradent au jour le jour: les porteurs de projet ont accès à de moins en moins de matériel (alors qu’ils continuent de payer la même redevance mensuelle), toute demande d’achat (fait avec le bénéfice de NOTRE travail) est systématiquement refusée et nous venons d’apprendre que nous serons prélevés de force 50{54e27c936a3fbd989c8610396ea6f07ee29e05df869b62bb49d11ff31fb6358d} de notre résultat avant de le toucher sous forme de rémunération.

Nous avons donc recontacté la presse afin d’alerter sur cette situation.

Voici les premiers articles parus:

Une_petit_journal

Article_petit_journal_octobre

Et le droit de réponse de la SCIC:

Droit_reponse_SCIC


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.